www.yeezyboost350v2.fr

offshore

Outsourcing offshore à Madagascar : Une opportunité stratégique à saisir absolument

| 0 Commentaires

Offshore à Madagascar figure parmi les juridictions offshores émergentes de la zone de production Océan Indien. En l’espace d’à peine quelques années, la Grande Île est même devenue le nouvel eldorado de l’outsourcing offshore. Dotée de la meilleure main d’œuvre et de la meilleure connectivité d’Afrique subsaharienne, la 5è plus grande île du monde est bien classée auprès des meilleures destinations d’outsourcing en Afrique. C’est un succès que le pays doit à d’innombrables potentiels dont il s’est doté et forgé pour optimiser la croissance des investissements directs étrangers, dont ceux liés à l’externalisation de services offshores.

Madagascar : La qualité à petit prix

Le potentiel démographique joue considérablement en faveur de la Grande Île. En effet, approximativement 80% de la population ont moins de 25 ans. 50% d’entre eux sont aptes à travailler et sont dotés des technicités requises pour les services BPO et pour la sous-traitance offshore. En plus d’être éternellement jeune, la main d’œuvre malgache est particulièrement habile en ce qui concerne le maniement des outils relatifs aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Puis, pour couronner le tout, le marché de l’emploi malgache augure le meilleur rapport qualité-prix en Afrique subsaharienne. En effet, les prestations hautement qualitatives des Malgaches coûtent raisonnablement deux à trois fois moins chères qu’en Europe.

En conséquence, l’externalisation offshore à Madagascar est synonyme d’économie substantielle pour les décideurs et pour les donneurs d’ordre. Toujours concernant le marché offshore malgache, il attire particulièrement les entreprises et les multinationales françaises. En effet, les Malgaches s’imprègnent de la langue de Molière dès leur plus jeune âge, d’autant plus qu’il s’agit de la langue officielle utilisée pour l’enseignement. Cela signifie que les Malgaches maîtrisent à la perfection la langue française, tant à l’oral qu’à l’écrit. Ce potentiel résulterait de la proximité historique et culturelle entre la Grande Île et l’Hexagone.

Le grand potentiel infrastructurel offshore de la Grande Île

Madagascar ambitionne aujourd’hui de devenir un hub numérique et stratégique en Afrique. De plus, le pays dispose assurément des infrastructures technologiques y afférant. Concernant la connectivité, la Grande Île dispose aujourd’hui de la meilleure capacité de connexion au réseau internet en Afrique subsaharienne. En effet, grâce aux câbles en fibres optiques sous-marins, Madagascar met fin aux connexions par satellite et permet désormais une connexion au réseau internet à très haut débit.

Par ailleurs, la Grande Île dispose d’un accès aux divers équipements de pointe en termes de nouvelles technologies d’information et de communication. L’informatique est aujourd’hui est véritable jeu d’enfants pour les Malgaches, d’autant plus que davantage d’instituts de formation professionnalisant aux métiers du web et de l’informatique sont de plus en plus nombreux. De ces types d’écoles liées aux NTICs apparaissent plus de 40000 jeunes techniciens malgaches chaque année.

En ce qui concerne les infrastructures immobilières, la capitale Antananarivo dispose de plusieurs quartiers d’affaires parfaitement adaptés à l’exercice d’activités d’outsourcing et à la domiciliation d’entreprises ou filiales offshores. Dans l’optique d’optimiser la croissance des investissements directs étrangers, l’Etat malgache favorise les partenariats public-privé en faveur des besoins en infrastructures depuis plus d’une décennie.

Une économie émergente et un climat des affaires rentabilisant

Malgré les aléas politiques qui déstabilisent l’économie malgache, force est de constater que Madagascar, plus promptement la capitale Antananarivo, augure un climat des affaires où il fait bon d’investir. En effet, pour accroître la croissance de l’économie formelle et la création d’entreprises, les politiques économiques, commerciales et fiscales adoptées par l’Etat malgache augurent un paysage d’investissements rentabilisant. C’est l’une des principales conditions de viabilité du marché de l’outsourcing offshore.

Outre toutes les qualités susmentionnées, la petite cerise sur le gâteau est la position géographique de la Grande Île. En effet, Madagascar permet un service en temps réel au rythme des donneurs d’ordre avec un très faible décalage horaire, soit une heure seulement avec Paris en été, et à peine deux petites heures en hiver.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.